26 novembre 2013

On ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve

« À ceux qui descendent dans les mêmes fleuves surviennent toujours d’autres et d’autres eaux. » Héraclite d'Ephèse dit Héraclite l'obscur, philosophe des paradoxes et de l'impermanence.    Acrylique 50x50 réalisée d'après une photo que j'ai prise de nuit au bord de Loire près de chez moi en novembre 2013   Je ne sais si les amoureux de la poésie d'Apollinaire ne me maudiront pas de changer trois mots au Pont Mirabeau : Sous le pont de Saint Just coule la LoireEt nos amoursFaut-il qu'il m'en souvienneLa joie... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 novembre 2013

La boîte aux 120 nuances

Recevoir un nouveau matériel de dessin ou de peinture est toujours un grand plaisir, partageons-le. Qu'y a-t-il dans cette boîte ? Vous aviez deviné ? 120 demi-pastels à l'écu de Sennelier. Les couleurs sont magnifiques et les batonnets très tendres, fragiles. Préparons notre boîte de pastels... D'abord ajoutons une poignée achetée chez Leroy Merlin, sanglons-la car si la boîte choit en s'ouvrant c'est la cata. Réalisons un nuancier qui ne la quittera plus. Enfin entrainons-nous, sans mérite, car ce n'est qu'une copie.... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 19:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
07 novembre 2013

L'AUTOMNE EN MINIATURE

Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux Et son boeuf lentement dans le brouillard d’automne Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux Et s’en allant là-bas le paysan chantonne Une chanson d’amour et d’infidélité Qui parle d’une bague et d’un coeur que l’on brise Oh! l’automne l’automne a fait mourir l’été Dans le brouillard s’en vont deux silhouettes grises Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913
Posté par noirdebougie à 12:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 novembre 2013

LE JOUR SE LEVE

" J'aime les nuages... les nuages qui passent...  là-bas... là-bas... les merveilleux nuages! " Beaudelaire " Or, Socrate resta là, immobile jusqu'à l'aurore et au lever du soleil. Ensuite, il s'en alla, après avoir fait au Soleil sa prière."Platon " De bonne heure, le matin,Nous nous éveillons, nous nous éveillons,Quand la mère Dieu-Soleil se lève.Nous la saluons avec joie.Elle nous accueille avec un visage radieux.Elle nous rencontre avec un baiser chaud.Si doucement, si doucement..."Hymne au soleil des indiens... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 19:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,