Ocre la façade de la Cathédrale aux derniers rayons du soleil.

Cathédrale Notre Dame

Une palette d'ocre rouge, d'ocre d'or, d'orangé de rose et de terre de sienne.

Ocre l'acier Corten du nouveau Musée Soulages au couchant.

musée soulages contraste

Posé sur un talus il ouvre la vue sur le plateau de l'Aubrac.

Musée Soulages dtl1

 

Noir, même "outrenoir", le travail de Pierre Soulages.

salle outrenoir

Des frissons de lumière qui passent avec le spectateur.

outrenoir peigné

 

Des triptyques

outrenoir triptyque

Quadriptyques (ci-dessous, détail de la partie centrale)

outrenoir croix

 Quintiptyque

outrenoir 5 panneaux

 

Une pâte épaisse et sculpturale 

outrenoir grand relief

 

peignée, brossée, cloisonnée à la spatule.

outrenoir dtl3

 

outrenoir dtl

 

 

On suit l'évolution du peintre, de ses premières œuvres

Soulages œuvre de jeunesse

 

Soulages œuvre de jeunesse2

 

aux grandes compositions, noir + couleur.

salle

Soulages œuvre ocre jaune

Soulages œuvre rouge

Soulages œuvre bleu

 

Œuvre toujours abstraite, proche parfois de la calligraphie

Soulages œuvre à jambes

ou de paysage épuré (paysage d'hiver en Aubrac ?).

Soulages œuvre presque figurative

 

De nombreuses lithographies, sérigraphies, eaux-fortes, complètent la donation faite par Soulages au Musée de Rodez, mais les conditions de conservation en faible lumière ne me permettaient pas de les photographier.

 

Un coup de cœur pour les statues-menhirs du musée Fenaille 

menhir statue

"Lorsque pour la première fois j'ai vu les stèles gravées du Musée Fenaille, ce fut un choc (...) C'est peut-être à cause des émotions que j'ai eu devant ces objets que j'ai été amené à regarder ailleurs et peut-être à guetter, pendant que je peignais, ces moments d'origine".

Pierre Soulages