29 octobre 2014

LES MÉTAMORPHOSES DE DAVID ALTMEJD

Cruelles et poétiques comme les Métamorphoses d'Ovide, les sculptures de David Altmejd, exposées au MAM de Paris en ce moment brassent les genres. L'humain et le minéral comme Niobé changée en pierre, l'humain et l'animal comme le roi Lycaon changé en loup.  On pense à la légende du Golem façonné de glaise par le Rabbi Loew. Certaines œuvres de fils tendus sont d'une délicate élégance, domaine d'insectes dorés, de dragons et de cygnes d'origami.    La plus grande installation, "The flux and the... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 10:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 octobre 2014

ÉTUDES DE MAIN

Voici deux études de main faites à l'acrylique, 30x30 cm, sur toile de lin non blanchie.         Selon leur position réciproque d'accrochage, elles peuvent suggérer des sentiments différents. Amitié, imploration, générosité etc.   et pour terminer ce petit post, une citation de Théophile Gautier : "On peint avec le cœur et la tête plus qu'avec les mains"      
Posté par noirdebougie à 16:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2014

AUTOPORTRAIT EN CLOWN

J'ai raconté dans un précédent post la découverte à la grande braderie de Lille de deux chapeaux de clown ayant appartenu à Wladyslaw Cegla, "le peintre de la lumière". Je me suis amusé avec un de ces bonnets, et un nez rouge,   à faire mon autoportrait en clown. "Autoportrait en clown" ou "Hommage à Wladyslaw Cegla", acrylique, 50x70 cm octobre 2014  
Posté par noirdebougie à 15:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 octobre 2014

VENDANGES DE SEPTEMBRE

Septembre, cette année, doux et ensoleillé nous console un peu d'août pluvieux et d'un été qui ne laissera pas le souvenir d'un été. "Août pluvieux", premier tableau assez grand, 80x80 cm, sur une toile à sac rugueuse et assoiffée de peinture. Certains pinceaux délicats n'ont pas résisté, rapés jusqu'à la virole. Seuls les "soies de porc" ont achevé ce chemin détrempé, entre loire et étang. Sur ce support ingrat les couleurs paraissent mates, ternes, mais  délicates, et assez évocatrices de la lumière gris-bleuté de ce matin... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 11:04 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,