Au centre du bourg, l' Occiacum gallo-romain, puis Saint André les Olmes lorsque vinrent douze moines (comme les douze apotres) envoyés par le monastère de l'Ile Barbe pour fonder un monastère et enfin Saint-Rambert avec l'arrivée (pas très catholique) des reliques éponymes, s'élève la "Porte Franchise". Ainsi nommée pour accorder aux grands pécheurs le droit d'asile, ou, en souvenir d'une charte affranchissant les habitants de toute charge. Elle faisait partie de l'enceinte du prieuré bénédictin.

porte_Franchise

La porte franchise, acrylique, 50x61cm, janvier 2015

Descendons derrière le Prieuré en direction de la loire à travers un jardin public puis des champs. Retournons-nous pour apercevoir le clocher de l'église romane Saint-André.

 

Prieur_

Église Saint-André, acrylique, 50x150cm, janvier 2015

Et pour écouter, peut-être, dans la froidure de l'hiver , le son des cloches qui nous rappelle cette longue et belle histoire.