" J’allois alors d’un pas plus tranquille chercher quelque lieu sauvage dans la forêt, quelque lieu désert où rien ne montrant la main des hommes, n’annonçât la servitude & la domination, 

ftl_gen_ts_1 

quelque asyle où je pusse croire avoir pénétré le premier, & où nul tiers importun ne vînt s’interposer entre la nature & moi.

gen_ts_1
"L'or des genêts", 70x50cm, acrylique, mai 2015

  

C’étoit là qu’elle sembloit déployer à mes yeux une magnificence toujours nouvelle. L’or des genêts, & la pourpre des bruyeres frappoient mes yeux d’un luxe qui touchoit mon cœur ;

dtl_gen_ts_2

la majesté des arbres qui me couvroient de leur ombre, la délicatesse des arbustes qui m’environnoient, l’étonnante variété des herbes & des fleurs que je foulois sous mes pieds, tenoient mon esprit dans une alternative continuelle d’observation & d’admiration :

 gen_ts_2
    "Coup de vent sur les genêts",  70x50cm, acrylique, mai 2015

  

le concours de tant d’objets intéressans qui se disputoient mon attention, m’attirant sans cesse de l’un à l’autre, favorisoit mon humeur rêveuse & paresseuse, & me faisoit souvent redire en moi-même ;

 dtl_gen_ts_3 

non, Salomon dans toute sa gloire ne fut jamais vêtu comme l’un d’eux.

 gen_ts_3
   "Croix de chemin dans les genêts",  70x50cm, acrylique, mai 2015

 

 Extrait de Jean-Jacques Rousseau, "Lettres à M. De Malesherbes", 1762.