La Grande Braderie de Lille c'est toujours du grand spectacle, et de belles découvertes,

20150905_105208

même si le temps, par moments, n'y met pas du sien.

20150906_104332

 

Alors, mes petits trésors ?

Première trouvaille achetée à une brocanteuse très bavarde qui peignait aussi sur le motif,  "le genre de tableau que plus personne ne regarde ..." :

un joli tabouret pliant de peintre .

trepied_pli_

Cuir en excellent état.

trepied

Et des détails pratiques et originaux :  le cuivre sur les pieds et la pointe qui ne s'enfonce qu'en surface.

pied

Enfin pour justifier une partie du titre de ce post : Nicolas Giorgiopoulos. Alors pêcheur ou peintre notre grec ?

nicolas

 

 Deuxième trouvaille, des "Vallauris" pour mettre mes pinceaux. Pas très rares mais de formes et de couleurs agréables.

pot___pinceaux

 

Troisième trouvaille : des gandots pour ma collection. Un joli bleu que je n'avais pas.

gandot

 

et surtout, le type d'objet que j'adore, pas seulement un objet, une histoire.

Une gamelle de soldat prisonnier, entièrement gravée avec art.

gamelle_

 

Il s'agissait du père de la brocanteuse (comment peut-on vendre un tel objet-souvenir !), prisonnier dans un stalag en Haute-Silésie (en rouge sur la carte), puis travaillant dans une ferme comme dans "La vache et le prisonnier".

Map_Prussia_UpperSilesia

 

Sur une des faces de la gamelle, la triste réalité des barbelés :

cot__prisonnier

Tout est dit en une gravure nerveuse et sobre :

mirador

Est-ce un autoportrait, celui d'un camarade, ou simplement le visage de tous les prisonniers ?

autoportrait

 

Sur le dessus un peu cabossé, un poême : Et derrière les barbelés - Du sort, malheureuse victime - Qui pourtant n'a commis nul crime - Il vit ainsi qu'un condamné". Je n'ai pas trouvé ces vers sur internet, c'est sans doute un poëme personnel ou écrit par un camarade de détention.

po_eme

 

Sur l'autre face, un paysage saharien, pourquoi ? Je n'ai pas eu de renseignement. Peut-être simplement un désir d'exotisme et de chaleur, une image qui traînait par là, où...

de_sert

Les objets, comme les hommes qui les ont possédés, ont leur part de mystère désormais insondable.

Sur les côtés des initiales, Julie C et Kleber C.

Kleber est un prénom aujourd'hui inusité qui connut un pic de popularité en 1910. Kleber c'est "le maçon" en dialecte alsacien.

Encore des pistes qui s'ouvrent à notre enquête.

julie_Kleber

 

Et cette date sur le "quart" à boire, "15 mai 1940", un anniversaire, de sa capture, l'anniversaire de Julie,  ou...

Quart

 

La gravure est remarquable de finesse et de régularité. Etait-ce son métier (graveur sur armes, par exemple) ?

d_tail_feuille

Voilà pourquoi j'aime les brocantes.