Après un an de vacance, retour de la grande braderie de Lille, certes bridée, mais qui peut s'en plaindre, la sécurité des bradeux étant bien assurée.

Alors mon butin :

boite ouverte

À priori une boîte de peintre. En fait examinons la plaque au revers de la porte :

plaque

Allen & Hanburys était une entreprise pharmaceutique qui produisait aussi des instruments chirurgicaux et les coffrets pour les ranger. J'ai trouvé (si vous avez le cœur bien accroché ) ceci dans leur catalogue (le système de fermeture est identique au mien).

allenhanbury_0027

Donc c'est une petite armoire détournée par un ou une peintre qui a d'ailleurs, sans beaucoup de soins, ajouter les deux rayons du haut. Elle contient flacons et tubes.

intérieur

Sur le rayon du bas  des flacons "Winsor et Newton's, Rathbone place London", avec un couvercle métallique estampillé du griffon de la marque.

griffon

l'étiquette porte  la mention "painting on fabric". Donc notre peintre peint sur tissus.

Confirmation par les  "londoniens flacons" à bouchons de liège du rayon du milieu "Reeves' silkart colour" (couleur peinture sur soie).

2 flacons

Sur le rayon supérieur, des flacons carrés, d'Allemagne de l'est "Keilitz Silicin Farben", "für Glas u. Porzellan". Donc notre peintre aime aussi décorer le verre et la porcelaine.

On trouve aussi deux boites métalliques de "laque de Coromandel". Ce nom vient en fait des bateaux de la Compagnie des Indes dont les comptoirs étaient à Coromandel.

coro

et de Kruschen salts. Les sels Kruschen étaient un produit pharmaceutique très connu en France dans les années 1920 et 1930. La publicité des sels Kruschen faisait des promesses de santé considérées comme exagérées, des promesses de jeunesse et de bien-être quasiment éternels bien qu’il s’agisse seulement d’un produit contre les effets de la constipation !

Que pouvait bien faire notre peintre décorateur (trice) avec les sels Kruschen ?

Dans le tiroir des tubes de divers formats, les plus nombreux, de la manufacture Bardilis, à London.

Bardilis

Des peintures pour transfert sur tissus, verre ... d'après ce que j'ai tiré de " Every Woman's Encyclopaedia 1", une encyclopédie vers 1910 pour les femmes où l'on trouve des articles pour savoir arranger les chrysanthèmes et composer son trousseau de mariage. Sûrement passionnant ...

Every Woman's Encyclopaedia 1

Volume 1 of articles relevant to women's life in society

http://chestofbooks.com

Refermons notre coffret ayant sans doute appartenu à une anglaise...

closed

 

D'autres objets... terminons-en avec les "peintreries".

Deux boites de tubes à l'huile Leroux, photographiées sur le stand du brocanteur avec le livret militaire du peintre : Henri Rogerol.

livret

"L’entreprise Couleurs Leroux, fabrique artisanalement de la peinture à l’huile depuis 1910.

 

Aumont


"Les méthodes de fabrication des couleurs restent à ce jour inchangées. L’utilisation de pigments minéraux (naturels ou éprouvés), mélangés à l’huile de lin, donne naissance à une peinture inaltérable dont la couleur, dans sa profondeur et sa luminosité est quasiment éternelle" nous dit la publicité.

Leroux est à Haumont entre St Quentin et Amiens dans les "Hauts de France".

Henri Rogerol est un peintre, sculpteur, céramiste, né et mort à Douai (en 1947).

Un carton contenait de nombreux dessin de sa main d'objets "art nouveau" pour la maison.

 

applique

Changeons de registre, Les personnages en plâtre d'une crèche.

Crèche

Assez curieux, des couleurs vives, des visages longs à la Greco.

rois

marie

ane

Je n'ai rien trouvé sur cette crèche (belge m'a dit le brocanteur). Avec un peu de restauration de couleurs, dans quatre mois elle aura fière allure.

On continue rapidement,

damas

Un joli pied de table orientale avec incrustation de nacre estampillé "Damas Syrie".

Syrie

Queques gandots émaillés en dégradé.

gandots

Pour finir, un tout petit siège  "monopied" estampillé dans le cuir "Guy Dujardin Péronne" (Armurier à Péronne, dans la Somme).

monopied

Une belle brocante n'est-ce pas.