05 août 2014

INONDATON, SOLEIL COUCHANT

Sant-Just-Saint-Rambert est composé de deux communes jumelées, Saint-Rambert sur une hauteur, autour de son Prieuré et Saint-Just, sur l'autre rive de la loire, autour de son pont. Autrefois, le pénable, la colline qui domine Saint-Just, était désert.   D'où vient ce nom de "pénable" ?  De "pénible" peut-être ? Et pénible, il l'était. Enfant j'y grimpais avec ma grand-mère, effrayé par un troupeau de chèvres qui en descendait.   Aujourdhui, les chèvres ont laissé la place aux voitures et les chemins au goudon... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 11:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juillet 2014

LES QUATRE CHEMINS

Connaissez-vous l'histoire du Vizir et de la Mort racontée par Farid ud-Dïn Attar, il y a bien longtemps ? " Il y avait une fois, dans Bagdad, un Calife et son Vizir. Un jour, le Vizir arriva devant le Calife, pâle et tremblant : « Pardonne mon épouvante, Lumière des Croyants, mais, devant le Palais une femme m’a heurté dans la foule. Je me suis retourné  et cette femme au teint pâle, aux cheveux sombres, à la gorge voilée par une écharpe rouge, était la Mort. En me voyant, elle a fait un geste vers moi. Puisque la mort me... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 19:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juin 2014

DES HALTES SAINT-JACQUES

Conques d'abord, au petit matin, tranquille et silencieuse, avant la foule des voyageurs. Le merveilleux tympan de l'Abbatiale Sainte Foy (à retrouver en haute définition ici). L'art des sculpteurs pour occuper des formats biscornus.  3 colonnes pour évoquer le sanctuaire, les chaînes des chrétiens rachetés aux barbaresques et Sainte Foy, presque horizontale, dans le prolongement de la main de Dieu. Comme il reste des traces de couleurs, je me suis amusé à en déduire (sans garantie) une polychromie. Surprenant si... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 11:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 juin 2014

JARDIN ET COQUELICOTS

Pour tout jardinier, même s'il n'a que trois pots de fleurs et un plan de tomates sur son balcon, le souvenir du Paradis terrestre plane comme une représentation archétypale. Le coin des fraises Même s'il sait qu'il y a des milliers de jardins comme le sien et pire, des milliers de jardins bien plus beaux que le sien. Courges Il bine, butte, sarcle, désherbe, tuteurise, pince les gourmands (pas ceux qui viennent lui dérober ses tomates mais les ramifications superflues)... Tomates variées Mais le plus important, le plus utile,... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 09:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juin 2014

ALLEZ LE VERT !

Si j'étais sérieux, ce post s'intitulerait "RIPISYLVE", mais comment résister à un jeu de mot vaseux (adjectif tout adapté pour le sujet). La ripisylve (du latin "ripa" rive et "sylva" forêt) est un couloir biologique particulier. Ce n'est plus l'eau courante de la rivière ou du fleuve et pas encore la terre ferme des champs et des prairies. Monde secret de l'entre deux, eau dormante, bois flotté échoué et bois pourrissant, reflets de miroir.  Monde immobile, mais si vous approchez, c'est une agitation de petites... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 12:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mai 2014

LABOUR FOREZIEN

Le titre de ce post, et du tableau que je viens de terminer, vous évoque le titre d'une œuvre bien connue à laquelle je rends ce modeste hommage. "Labourage nivernais" de Marie-Rosalie Bonheur, dite Rosa Bonheur.   Vous pouvez voir l'œuvre sur "Art Project" avec, en zoomant, des détails d'une grande netteté. Sa vie est inhabituelle pour l'époque, comparable à celle de George Sand qu'elle admire. Elle fume le cigare, s'habille en homme pour fréquenter les foirailles et marchés aux bestiaux où elle trouve ses modèles.... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 12:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mai 2014

QUAND LES LILAS REFLEURIRONT

Que les contempteurs de nostalgie passent leur chemin, ce post n'est pas pour eux. Le disque gratouillant, la voix au timbre lointain, une autre époque. Émile Mercadier en 1898. Quand les lilas refleurirontAu vent les capuchons de laineRobes rouges nous revêtronsQuand les lilas refleurirontSur le tapis vert de la plaineNous reviendrons danser en rondQuand les lilas refleurirontAllez dire au printemps qu'il vienne ... Quand les lilas refleurirontLes filles près de la fontaineDe leurs amoureux jaserontQuand les lilas... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 19:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2014

LE JARDIN DU PEINTRE

Trois lieux à Aix en Provence évoquent particulièrement le travail de Cézanne. La maison familiale du Jas de Bouffan (jas signifie bergerie et bouffan évoque le vent qui souffle) où le peintre débuta sa carrière et y installa un atelier. je me souviens de la fraîcheur des fontaines et du grand bassin nostalgique, couvert de petites feuilles comme des années passées.     Cézanne, Le bassin du Jas de Bouffan dans l'hiver de 1878   Le deuxième lieu "habité" par Cézanne, les carrières de Bibémus aux... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 10:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 avril 2014

LE TABLEAU DES TROIS PROMENADES

Première promenade, un ciel curieux, des nuages étagés à la verticale. Clic clac. Deuxième promenade, des saules pleureurs.Clic clac. Troisième promenade, plus tard, des pissenlits en fleur.Clic clac. J'avais en réserve une petite toile d'un format inhabituel, 90x30. L'idée d'en faire un paysage vertical.Chaque tiers rappellerait une promenade. Celui du haut pour les curieux nuages que je voulais plus en diagonale. Au milieu, le saule, pour qui j'imaginais uns petite brise, histoire de prolonger le mouvement des nuages. ... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 22:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 avril 2014

PÊCHEURS DE BRUME

Lorsque je partais travailler, dans le petit matin froid et brumeux, bien trop tôt à mon goût,  je voyais autour du pont sur la loire, dos voûté, chapeau sur la tête, avec tout un attirail  autour d'eux, des pêcheurs immobiles, quel que soit le temps. Aujourd'hui, je me lève moins tôt. Ils sont toujours là et je les envie de voler au sommeil ces heures de calme, de solitude et de silence.  "Pêcheurs de brume", acrylique, 81x65cm, avril 2014  Mais qui m'empêche d'aller planter mon chevalet "à l'heure où... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,