11 janvier 2014

"C'est l'hiver sans parfum ni chants..."

Accompagnez ce qui suit de Claude Debussy "des pas sur la neige". ... Et les arbres silencieux Que toute cette neige isole Ont cessé de se faire entre eux Leurs confidences bénévoles... - Bois feuillus qui, pendant l'été, Au chaud des feuilles cotonneuses Avez connu les voluptés Et les cris des huppes chanteuses, Vous qui, dans la douce saison, Respiriez la senteur des gommes, Vous frissonnez à l'horizon Avec des gestes qu'ont les hommes. Vous êtes las, vous êtes nus, Plus rien dans l'air ne vous protège, Et vos... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 19:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 janvier 2014

LE RÊVE DE L'EAU

Le rêve de l’eau pâle est un cristal uni Où vivent les reflets immédiats des choses : Rideaux d’arbres, pignons, mâts des vaisseaux, ciels roses Auxquels l’eau calme mêle une part d’infini, Car leur mirage en elle est sans fin et s’allonge En une profondeur presque d’éternité… Les choses ont ainsi leurs minutes de songe Où chacune, dans l’eau, se semble avoir été Et s’aperçoit déjà vague et transfigurée ; Car tout en y prenant conscience de soi Les choses dans l’eau vaste échappent à leur loi Et plongent un moment dans un... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 21:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 décembre 2013

LES QUATRE MENDIANTS

Les quatre mendiants font partie des treize desserts de Noël en Provence avec une pompe à l'huile d'olive ou une fougasse à la fleur d'oranger, des nougats blancs et noirs, des dattes, un melon vert, du raisin blanc,  des oranges et clémentines, des pruneaux, des noix, des pommes, des poires, des calissons, des pâtes de fruit ... D'après le Littré, l'origine de la dénomination des quatre mendiants, fruits secs, est ainsi donnée : " Un jour, à la table d'un grand... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 10:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 novembre 2013

On ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve

« À ceux qui descendent dans les mêmes fleuves surviennent toujours d’autres et d’autres eaux. » Héraclite d'Ephèse dit Héraclite l'obscur, philosophe des paradoxes et de l'impermanence.    Acrylique 50x50 réalisée d'après une photo que j'ai prise de nuit au bord de Loire près de chez moi en novembre 2013   Je ne sais si les amoureux de la poésie d'Apollinaire ne me maudiront pas de changer trois mots au Pont Mirabeau : Sous le pont de Saint Just coule la LoireEt nos amoursFaut-il qu'il m'en souvienneLa joie... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 octobre 2013

TRIPTYQUE AUX GRENADES

Le musée Alice Taverne à Ambierle dans la Loire présente parmi d'autres merveilles la reconstitution d'une salle paysanne du Roannais et du Forez au XIX° siècle. Autour de l'âtre central, posé sur des étagères suspendues en planches grossières, un pot de terre dont le galbe usé  évoque les reliefs d'une planète lointaine, comme est lointaine dans le temps et l'usage son utilisation par des générations de gens laborieux. Il voisine avec des coupes en bois un peu bancales pour boire peut-être ou recueillir des noisettes des... [Lire la suite]
Posté par noirdebougie à 21:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,